Nomination d’un nouveau préfet suppléant

Nomination d’un nouveau préfet suppléant à la MRC de Rouville
Monsieur Denis Paquin accepte de relever le défi

C’est lors de la séance du conseil de la MRC de Rouville du 27 novembre 2019 que M. Denis Paquin, maire de Sainte-Angèle-de-Monnoir, a accepté le mandat de préfet suppléant pour les deux prochaines années. Il prend ainsi la relève de Mme Jocelyne G. Deswarte, mairesse de Saint-Mathias-sur-Richelieu, en poste depuis novembre 2017; permettant à cette dernière de consacrer plus de temps aux enjeux régionaux qui lui tiennent à cœur.

M. Paquin entame cette nouvelle fonction avec enthousiasme. « Être préfet suppléant est une tâche qui demande une présence accrue sur le territoire ainsi qu’une bonne connaissance de tous les enjeux régionaux. Je remercie les élus de me faire ainsi confiance et c’est avec intérêt que je les représenterai lorsque cela sera nécessaire ». En plus d’agir comme substitut chaque fois que la situation le nécessitera, M. Paquin s’impliquera au sein du comité sur la sécurité publique ainsi que sur les comités consultatifs suivants : milieu agricole, ruralité ainsi que développement économique. « Je suis convaincu que Denis saura contribuer au développement de notre MRC et travailler avec moi à rallier les points de vue dans un esprit de concertation régionale » mentionne à ce propos M. Jacques Ladouceur, préfet de la MRC de Rouville.

Les élus présents lors de cette séance ont tenu à remercier Madame Deswarte pour son implication au cours des deux dernières années. Elle a su répondre aux exigences du poste en représentant l’organisation à plusieurs reprises. Disponible et dévouée, Mme Deswarte a vu son travail honoré par les membres du conseil de la MRC. Elle poursuivra son implication en 2020, entre autres en assurant une présence sur les comités où les enjeux environnementaux et agricoles dominent soit le comité sur la gestion des matières résiduelles et le comité consultatif en ruralité. De plus, elle représentera la MRC pour la bourse d’aide à la relève agricole, le bureau des délégués, ainsi qu’auprès de l’organisme COVABAR (Comité de concertation et de valorisation du bassin versant de la rivière Richelieu).

 

À propos de la MRC de Rouville
Rappelons que la MRC de Rouville a été créée en 1982 par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. Son rôle principal est de fournir un cadre au développement et à l’aménagement du territoire. Elle a pour mandat de soutenir la concertation et la planification régionale ainsi que de mettre en commun des services municipaux auprès des huit municipalités qui composent son territoire, soit Ange-Gardien, Marieville, Richelieu, Rougemont, Saint-Césaire, Sainte-Angèle-de-Monnoir, Saint-Mathias-sur-Richelieu et Saint-Paul-d’Abbotsford.