Le Plan de développement de la zone agricole de Rouville est lancé

Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC de Rouville : « Un lancement réussi ! »

Marieville, 16 décembre 2014 – Mercredi le 10 décembre dernier avait lieu le lancement officiel du Plan de développement de la zone agricole de la MRC de Rouville communément appelé PDZA. C’est en présence d’agriculteurs, de partenaires locaux, de représentants des ministères, d’élus municipaux, dont les maires des municipalités de la MRC ainsi que des députés de Chambly et d’Iberville, respectivement M. Jean-François Roberge et Madame Claire Samson, que la MRC a dévoilé les grandes lignes de son plan qui vise à mettre en valeur l’agriculture de son territoire. Malgré le mauvais temps, près d’une quarantaine d’invités se sont réunis au Domaine Cartier-potelle de Rougemont afin de participer à cette conférence de presse.

Les invités ont d’abord pu entendre M. Rosaire Marcil, directeur général de la MRC de Rouville, qui a rappelé le contexte et les grandes étapes de réalisation du PDZA. Confrontées à une forte pression urbaine, les MRC situées en zone métropolitaine ont été conviées par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) à réfléchir à l’avenir de leur zone agricole. Supportée par un groupe de travail formé de plusieurs partenaires locaux, la réalisation du PDZA de Rouville a permis, dans un premier temps, de dresser un portrait de l’agriculture de la MRC. Basé sur les statistiques, mais aussi sur les commentaires de plus de 80 agriculteurs et groupes locaux recueillis lors de groupes de discussion, ce portrait a, dans un second temps, permis de tracer les grands axes ou les grands enjeux de développement (cohabitation, agrotourisme, agroenvironnement, main-d’œuvre,  maintien de la diversité des productions et concertation régionale). Afin d’atteindre les objectifs et les résultats visés, huit grandes actions de mise en valeur ont par la suite été définies. Pour connaître les détails de ces action, il est possible de consulter les documents concernant le PDZA sur le site Internet de la MRC.

La conférence s’est poursuivie avec Mme Julie Boisvert, agronome au Club Agri-Durable et porte-parole du groupe de travail responsable de la réalisation du PDZA, qui a abordé les gains que représente cette démarche pour le milieu agricole, tels que le renforcement du sentiment d’appartenance au territoire.  M. Yvon Boucher, agriculteur et président du syndicat de l’UPA de Rouville, a quant à lui souligné la nécessité de protéger l’agriculture dans un monde en plein bouleversement. Enfin, M. Jacques Ladouceur, maire de la Ville de Richelieu et préfet suppléant à la MRC de Rouville, a parlé des défis majeurs que suscite la mise en œuvre du PDZA dans un contexte où, agriculteurs, élus, représentants municipaux et citoyens ne partagent pas toujours la même vision du développement.

La MRC souhaite que cette démarche puisse, entre autres, être une occasion de créer des liens et d’encourager le dialogue entre les partenaires locaux. La conférence a été suivie d’une dégustation de cidre du Domaine Cartier-Potelle afin de célébrer l’excellence des produits de notre territoire et, bien entendu, de susciter le dialogue entre les partenaires.  La suite des choses en dépendra.

Rappelons que le PDZA est un outil de planification concerté qui vise à mettre en valeur l’agriculture du territoire de la MRC de Rouville comprenant les municipalités d’Ange-Gardien, Marieville, Richelieu, Rougemont, Saint-Césaire, Sainte-Angèle-de-Monnoir, Saint-Mathias-sur-Richelieu et Saint-Paul-d’Abbotsford.