La SÉMECS participe au congrès sur le recyclage des matières organiques

Matières organiques | La SÉMECS participe au 31e Congrès sur le recyclage des matières organiques

Varennes, le 6 octobre 2021La Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud (SÉMECS) est fière d’avoir participé au 31e Congrès annuel sur le recyclage des matières organiques, organisé par le Conseil canadien du compost. Le Congrès s’est déroulé de façon virtuelle du 20 au 24 septembre dernier. La SÉMECS s’est vu être représentée par son président et maire de la Ville de Varennes, monsieur Martin Damphousse, lors de la conférence du mardi 21 septembre dernier.

La participation à un tel événement permet à la SÉMECS de se faire connaître et d’être reconnue en tant que pionnière dans le domaine du traitement des matières organiques par biométhanisation au Québec. Ainsi, la conférence virtuelle a été l’occasion de présenter aux membres des différentes organisations présentes, les avancés, les résultats ainsi que les objectifs projetés par la SÉMECS. « Le recyclage des matières organiques est un secteur en pleine croissance et il en sera de plus en plus question dans les prochaines années. C’est pourquoi il est important pour nous de participer activement à des conférences comme celle-ci. Il s’agit d’un terreau fertile pour les échanges constructifs avec les autres joueurs de cette industrie », précise monsieur Sylvain Berthiaume, directeur général de la SÉMECS.

PROJET D’AUGMENTATION DE CAPACITÉ
Le projet d’augmentation de capacité du Centre de traitement des matières organiques par biométhanisation a été un sujet central présenté durant la conférence. Sur le plan environnemental, l’agrandissement permettra d’augmenter le traitement de 35 000 à 120 000 tonnes de matières organiques d’ici 2023. Les travaux permettront notamment l’ajout de trois nouveaux digesteurs et d’équipements pour le traitement de l’air, de l’eau, du biogaz et du digestat, de même que l’agrandissement des bureaux administratifs et la mise en place d’une nouvelle aire de réception avec une fosse. À terme, la capacité de traitement des matières organiques permettra d’éviter de l’enfouissement, 120 000 tonnes par année. Plus de 700 000 personnes profiteront de ce service en plus d’un large éventail d’institutions, de commerces et d’industries. La SÉMECS entend poursuivre activement ses efforts de représentation et de partage de son expertise et de ses connaissances dans les prochaines années.

_________

Rappelons que la SÉMECS est formée des trois MRC de l’est de la Couronne Sud, soit la MRC de La Vallée-du-Richelieu, la MRC Marguerite d’Youville et la MRC de Rouville, ainsi que de la compagnie Biogaz EG. Elle assure la compétence des MRC au niveau du traitement des matières organiques en assumant, notamment, les opérations du centre de traitement intégré des matières organiques. Elle dessert ainsi les territoires des trois MRC fondatrices, comprenant 27 municipalités, pour une population d’environ 235 000 personnes.